Archives mensuelles : septembre 2014

De l’intérêt d’accueillir une SEGPA ou une ULIS

J‘aurais aimé faire un article pour l’un et un article pour l’autre mais c’eût été prendre le risque de raconter vraiment trop d’âneries* !

Clarifions de suite le jargon de l’éducation nationale : une SEGPA est une section d’enseignement général et professionnel adapté quant à l’ULIS, il s’agit d’une unité localisée pour l’inclusion scolaire.

Lire la suite

Publicités

Calcul mental en allemand

Ce projet a été mené en 2013/2014. J’enseignais alors les mathématiques en allemand. En fin d’année scolaire, j’avais déjà commencé utiliser Twitter avec les 6ème. Nous avions adapté une carte de mentale faite par les élèves de François Lamoureux (@francoislmrx) au niveau 6ème en passant en langue allemande.

Lire la suite

Pourquoi vous n’aurez pas de nouvel article

Demain, c’est jeudi, et jeudi c’est #JeudiPédagogie.

Mais demain, vous n’aurez pas d’article. Vous n’aurez pas d’article car je ne l’ai pas préparé aujourd’hui et que je n’aurai pas le temps demain.

Vous n’aurez pas d’article car j’aime mon métier qui est d’enseigner et que celui-ci a la priorité et tout n’est pas ficelé pour demain.

Vous n’aurez pas d’article car ma famille reste une plus grande priorité encore que mon métier.

Vous n’aurez pas d’article car je suis fatigué et que, je vous le promets, vous aurez un article la semaine prochaine.

Vous n’aurez pas d’article car je préfère vous écrire pourquoi vous n’en aurez pas plutôt que décrire un « truc ».

Vous n’aurez pas d’article car j’ai remercié le vendeur de Kebab dans sa langue maternelle avec un pincement au cœur pour la première fois hier.

Vous n’aurez pas d’article car ma rentrée est chronophage.

Vous n’aurez pas d’article car j’aime les oxymores !
Modification le 10/09/14 à 21:07, après consultation d’un collège d’expertes, Célia Guerrieri pencherait plutôt pour un anthorisme : Voir le tweet.

Une rentrée main dans la main

HinHJYG

Hand in Hand par JYG d’après une œuvre originale de Tomi Ungerer.

Oui, je vous entend déjà, un article sur la rentrée un 4 septembre, il exagère. Tellement facile.

Oui, mais ! Il y a un « mais ». Cette rentrée était particulière et ceci à plusieurs égards. Ainsi, je me dois de vous la partager.

Sachez que je viens de rejoindre mon nouveau poste au Lycée franco-allemand de Sarrebruck qui dépend pour sa partie française de l’AEFE et pour sa partie allemande du Land de Sarre. Je suis donc détaché du ministère de l’éducation nationale. Mon enseignement se fait désormais exclusivement en français, l’enseignement en allemand étant assuré par des locaux.

Lire la suite