Pourquoi vous n’aurez pas de nouvel article

Demain, c’est jeudi, et jeudi c’est #JeudiPédagogie.

Mais demain, vous n’aurez pas d’article. Vous n’aurez pas d’article car je ne l’ai pas préparé aujourd’hui et que je n’aurai pas le temps demain.

Vous n’aurez pas d’article car j’aime mon métier qui est d’enseigner et que celui-ci a la priorité et tout n’est pas ficelé pour demain.

Vous n’aurez pas d’article car ma famille reste une plus grande priorité encore que mon métier.

Vous n’aurez pas d’article car je suis fatigué et que, je vous le promets, vous aurez un article la semaine prochaine.

Vous n’aurez pas d’article car je préfère vous écrire pourquoi vous n’en aurez pas plutôt que décrire un « truc ».

Vous n’aurez pas d’article car j’ai remercié le vendeur de Kebab dans sa langue maternelle avec un pincement au cœur pour la première fois hier.

Vous n’aurez pas d’article car ma rentrée est chronophage.

Vous n’aurez pas d’article car j’aime les oxymores !
Modification le 10/09/14 à 21:07, après consultation d’un collège d’expertes, Célia Guerrieri pencherait plutôt pour un anthorisme : Voir le tweet.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pourquoi vous n’aurez pas de nouvel article »

  1. Ping : Des excuses pour les plus fidèles d’entre vous | Blog d'Adrien Guinemer

  2. Ping : Pourquoi vous n’aurez pas de nouvel article | Planet-éducalibre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s