Archives du mot-clé Expériences

Sors ton smartphone de ta poche !

« Monsieur, on fait un Socrative demain ? » Cette petite phrase, je l’entends de plus en plus souvent en fin de cours en ce moment. Alors que le PowerPoint de calcul mental, personne ne le réclamait avant !

Socrative1.png

Exemple de question

Comme déjà présenté dans cet article, je suis passé lentement mais sûrement au BYOD. Cette année tout particulièrement ma classe de troisième a le matériel adapté, est motivée et j’ai fait acheté une borne wifi pour l’établissement.

Les utilisations sont variées : cela va de la simple utilisation de l’appareil photo pour apporter moins de livres à la mobilisation des uniques Android pour construire une figure de géométrie dynamique sur GeoGebra !

Lire la suite

Publicités

Portfolio, début d’une expérimentation pédagogique

00e7a6_be0b79c7a5ca40e7819bec1e1adfc8af

Depuis quelques temps, je réfléchissais à la façon dont je pourrais intégrer un portfolio numérique à mes pratiques pédagogiques. L’idée part d’un double constat : nous n’avons pas le temps de voir toutes les productions de nos élèves lors du temps de classe et nous ne savons pas ce que les élèves produisent comme travail ou développent comme compétences en dehors de nos cours. J’avais observé des exemples allant dans le sens du premier point et j’y voyais là une solution pour le second également : en utilisant un système de bloc-note (comme les outils Evernote ou OneNote par exemple), on peut développer une solution complète de portfolio. Une telle solution est décrite dans les TICE en classe, mode d’emploi de Ghislain Dominé et j’ai observé la mise en place à l’aide d’équipement tablette en One-to-one chez Rodolphe Ley par exemple.

Lire la suite

Problème Dudu, présentation des résultats

 

Capture d’écran

Ces lundi et mardi, mes élèves ont exposé oralement leurs travaux sur le problème Dudu sur les probabilités. La consigne était de présenter à l’aide d’un support numérique : vidéo, diaporama, etc. Pour être précis, j’avais écris : « Vous présenterez votre résultat sous la forme numérique de votre choix (Power point, Prezi, Sway, Vidéo, etc). »

Lire la suite

Innover au sein du cours de mathématiques

Réalisé par Élisabeth Massé.

Réalisé par Élisabeth Massé.

Voici donc l’article promis hier. Je vais essayer de décrire ici ce stage duquel je reviens. Ce stage était proposé par l’AEFE (qui regroupe sous l’égide du ministère des affaires étrangères des établissements français de l’étranger). Nous étions regroupés à Budapest, la zone s’étendant de l’Allemagne à Moscou en passant par la République Tchèque et l’Ukraine entre autre. Au cœur donc de la capitale hongroise, des profs de maths se sont retrouvés autour du thème de l’innovation au sein du cours de mathématiques. Lire la suite

Un musée pour les mathématiques

1 Triangle de Penrose dans un musée

Dernièrement, Cédric Villani a annoncé sa volonté de créer un musée des mathématiques sur le site de l’institut Poincaré à Paris : http://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/20140627.OBS1981/cedric-villani-annonce-la-creation-d-un-musee-des-mathematiques-a-paris.html

2 Cédric Villani

Mais sachez qu’il existe d’ors et déjà au moins deux autres musées des mathématiques dans le monde :

Une visite au Mathematikum était au programme d’un séjour de deux jours autour de Francfort avec des 4èmes et des 3èmes du collège en Avril dernier.
Je n’avais pas pu me rendre au musée avant et j’étais un peu tendu : cela allait-il être à la hauteur de notre public exigeant ? Les expériences seraient-elles ludiques ? Ma déception devant l’exposition « maths » de la cité des sciences et de l’industrie serait-elle gommée ?

Et bien, oui, un grand OUI même ! Je n’ai pas eu besoin de demander aux élèves si cela leur plaisait ! Ils venaient me le dire. Nous avons eu le droit à une introduction avec un étudiant en mathématiques qui nous a expliqué un coin dévolu à Pythagore : des puzzle divers et variés permettaient de visualiser le célèbre théorème. Les élèves ont observé avec attention l’utilité de la corde à 12 nœuds tout en ne manquant pas de remarquer la différence dans le formalisme du théorème de Pythagore entre les deux pays, Allemagne et France.

Dans ce musée, on trouve pêle-mêle : triangle de Penrose, ruban de Möbius, théorie des graphes, triangle de Reuleaux, nombre premiers, Pi, illusions d’optique, bulles de savons, etc.

Pour ceux qui auraient envie de voir l’exposition sans passer le Rhin, sachez qu’il existe une version itinérante, actuellement accueilli par Le Vaisseau à Strasbourg.

J’espère que le musée français sera à la hauteur de l’initiative lancée par Albert Beutelspacher, il y a maintenant 12 ans !

PS : beaucoup des objets mathématiques présents dans ce musée (et cités plus hauts) avaient été traités dans mes cours de DNL. Des article à venir…

Crédits images :

  1. PaternitéPartage selon les Conditions Initiales Certains droits réservés par sacratomato_hr
  2. w:en:Creative Commons
    attribution share alike  Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Germany par Renate Schmid

Qui veut gagner des millions ? (Partie 3)

Je sais qu’il est bien malpoli de vous avoir laissés ainsi sur votre faim. Depuis si longtemps, je n’ai pas pris le temps de reprendre la plume pour vous écrire un mot.

Voici donc la fin de cette séquence millionnaire :

Les élèves devaient ramener une photo d’eux bébé ou très petit. Cela a permis de sourire aux uns et aux autres. Bien évidemment, les éternelles têtes de linottes avaient oublié la photo. C’est là que mon fils de 10 mois m’a donné un sacré coup de main ! Une photo de lui, affichée grâce au vidéoprojecteur, et hop, le tour était joué.

Tout le monde a pris sa règle et mesuré les parties de son corps sur la photo. Bien évidement, la question n’a pas tardé : « Mais Monsieur, comme c’est une photo, cela va être faux ! Ma main, elle ne faisait pas 8 mm !  » L’occasion pour moi de revenir la proportionnalités, les proportions, la mise à l’échelle. On a fait le point avec tout le monde pour bien comprendre que ce n’était pas grave que la main fasse 8 millimètre car ce qui nous intéressait c’était les rapports de longueur et pas les longueur elles-même.

Une fois les mesures terminées, les élèves ont rempli le tableau (cf Partie 2) pour pouvoir conclure et revenir au problème initial. C’est là que la collaboration avec ma collègue d’allemand commence (enfin pour cette séquence, car je vous rassure nous travaillons ensemble depuis plus longtemps que ça !) .

Les collègues de langue ont l’habitude de terminer leurs séquences par une « tâche finale ». Celle-ci peut être un diaporama, une affiche, un film, une production audio, cela n’a pas de limite. Et donc, ici l’idée est d’obtenir des productions d’affiche.

La consigne est simple : sur l’affiche, en titre, « Wer wird Millionnär ? » puis deux parties : l’une présente la question, l’autre présente la réponse. Les élèves peuvent utiliser un schéma, un tableau, une photo, du texte ou toute autre chose qu’ils jugent à même d’expliquer au mieux la réponse.

Voici leurs productions ( merci à Rodolphe pour les photos ) : image125 image124 image123 image122 image121 image120 image119 image118 image117 image116

Hum, mais toujours pas de prof d’allemand à l’horizon. Patience, ça vient ! Sous la forme d’un cours en tandem. Elle et moi, moi et elle, deux profs au tableau ou qui se promènent dans la salle. Les élèves doivent présenter les affiches. Je surveille l’aspect mathématique pendant que ma collègue anime le débat et surveille l’aspect linguistique sans que cela n’empêche l’un d’intervenir dans le « domaine » de l’autre.

Les élèves ont ensuite voté pour la meilleure production. Ils ont critiqué, et positivement, et négativement. Un travail en plein dans la DNL : des mathématiques, de l’allemand, de la « culture allemande » et surtout du plaisir, beaucoup de plaisir !

Plaisir du prof, plaisir des élèves, plaisir en salle des profs.

D’où la genèse du projet livre. Celui-ci est d’ailleurs bien entamé. Un billet dessus très vite, c’est promis !