Qui veut gagner des millions ? (Partie 3)

Je sais qu’il est bien malpoli de vous avoir laissés ainsi sur votre faim. Depuis si longtemps, je n’ai pas pris le temps de reprendre la plume pour vous écrire un mot.

Voici donc la fin de cette séquence millionnaire :

Les élèves devaient ramener une photo d’eux bébé ou très petit. Cela a permis de sourire aux uns et aux autres. Bien évidemment, les éternelles têtes de linottes avaient oublié la photo. C’est là que mon fils de 10 mois m’a donné un sacré coup de main ! Une photo de lui, affichée grâce au vidéoprojecteur, et hop, le tour était joué.

Tout le monde a pris sa règle et mesuré les parties de son corps sur la photo. Bien évidement, la question n’a pas tardé : « Mais Monsieur, comme c’est une photo, cela va être faux ! Ma main, elle ne faisait pas 8 mm !  » L’occasion pour moi de revenir la proportionnalités, les proportions, la mise à l’échelle. On a fait le point avec tout le monde pour bien comprendre que ce n’était pas grave que la main fasse 8 millimètre car ce qui nous intéressait c’était les rapports de longueur et pas les longueur elles-même.

Une fois les mesures terminées, les élèves ont rempli le tableau (cf Partie 2) pour pouvoir conclure et revenir au problème initial. C’est là que la collaboration avec ma collègue d’allemand commence (enfin pour cette séquence, car je vous rassure nous travaillons ensemble depuis plus longtemps que ça !) .

Les collègues de langue ont l’habitude de terminer leurs séquences par une « tâche finale ». Celle-ci peut être un diaporama, une affiche, un film, une production audio, cela n’a pas de limite. Et donc, ici l’idée est d’obtenir des productions d’affiche.

La consigne est simple : sur l’affiche, en titre, « Wer wird Millionnär ? » puis deux parties : l’une présente la question, l’autre présente la réponse. Les élèves peuvent utiliser un schéma, un tableau, une photo, du texte ou toute autre chose qu’ils jugent à même d’expliquer au mieux la réponse.

Voici leurs productions ( merci à Rodolphe pour les photos ) : image125 image124 image123 image122 image121 image120 image119 image118 image117 image116

Hum, mais toujours pas de prof d’allemand à l’horizon. Patience, ça vient ! Sous la forme d’un cours en tandem. Elle et moi, moi et elle, deux profs au tableau ou qui se promènent dans la salle. Les élèves doivent présenter les affiches. Je surveille l’aspect mathématique pendant que ma collègue anime le débat et surveille l’aspect linguistique sans que cela n’empêche l’un d’intervenir dans le « domaine » de l’autre.

Les élèves ont ensuite voté pour la meilleure production. Ils ont critiqué, et positivement, et négativement. Un travail en plein dans la DNL : des mathématiques, de l’allemand, de la « culture allemande » et surtout du plaisir, beaucoup de plaisir !

Plaisir du prof, plaisir des élèves, plaisir en salle des profs.

D’où la genèse du projet livre. Celui-ci est d’ailleurs bien entamé. Un billet dessus très vite, c’est promis !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s